Exposition-concours

Exposition-concours Art et Leadership

 

Dix-sept créations d’artistes amateurs étaient exposées lors de l’événement.

 

 

Fiammetta Bertella
Spark a light, Illuminate the world, 2017, feutre pointe sur papier,
65 x 50 cm

IMG_8815-002

Fiammetta Bertella a ici pris le parti d’imager en une métaphore contemplative et presque romantique le statut du leader. Ce dernier est ainsi représenté par un cœur enfermé dans une lanterne. Le cœur, organe principal du corps et allégorie des émotions et du monde sensible. La lanterne et la lumière qu’elle diffuse, représentent alors ce charisme inexplicable, cette capacité à fédérer les individus, représentés comme des papillons de nuit. Pouvons-nous tous être des leaders ? Allumons notre lumière intérieure et faisons-la rayonner sur le monde qui nous entoure.

 

 

Thaïs Bonannini
Rencontre, 2016, photographie
120 x 80 cm
IMG_8820-001
Après avoir suivi une formation artistique à la Villa Thiole, Thaïs Bonannini est désormais étudiante en art et scénographie au Pavillon Bosio de Monaco. Dans Rencontre, les notions d’art et de leadership semblent s’incarner dans deux jeunes filles qui ne regardent pas dans la même direction. Leurs visages finissent par s’entrechoquer, le point d’impact se situant au niveau de leur nez. Toutefois, l’inévitable rencontre, ou confrontation, des premiers temps pourra certainement laisser place à une belle collaboration.

 

 

Kristina Bondar
Harmonie, 2017, peinture sur vitrail,
24 x 30 cm
IMG_8821-001
Cette peinture sur vitrail présente un cerveau sur lequel sont disposées de nombreuses couleurs. Ce cerveau est une représentation de l’art, la création artistique émanant directement de la pensée de l’artiste. Aucune de ses deux moitiés ne peut exister sans l’autre. Devant lui se trouve une fleur, représentation symbolique de la prospérité. Art et leadership peuvent donc conduire à une forme d’harmonie.

 

 

Emmanuel Bouvier-Muller
COS, 2016, plastique et métal,
84 x 110 cm
IMG_8813-001
Emmanuel Bouvier-Muller a été directeur du CHU de Nice durant neuf ans. Malgré de grandes responsabilités, il est parvenu à exprimer sa créativité pendant son temps libre. Lors de ces précieux instants, le directeur devenait alors artiste et mettait en pratique le thème « Art et Leadership ». Il a choisi de travailler essentiellement à partir de pièces de récupération pour créer toutes sortes de bateaux plus originaux les uns que les autres. Ce navire incarne la notion de leadership. Grâce à un capitaine et à un équipage travaillant de concert, le bateau a toutes les chances d’arriver à bon port.

 

 

Thomas Calvanico
Après la tempête, 2014, photographie,
50 x 70 cm

IMG_8844-001

Photographe amateur travaillant dans le domaine financier, Thomas Calvanico cherche à valoriser Nice, sa ville de cœur, à travers ses photos. Sa photographie raconte ainsi une histoire et suscite une émotion. Cette photo a été prise après une tempête qui avait durement touché Nice. Elle exprime ainsi à la fois la force des éléments de la nature, mais surtout la capacité de l’homme à y faire face, qui est selon Thomas Calvanico, l’une des valeurs essentielles du leadership.

 

 

Bernard Fournet
Follow me, 2016, acrylique et collage sur toile de lin,
60 x 50 cm
IMG_8830-001
Bernard Fournet, professeur en économie et gestion comptable, propose par son œuvre une réflexion sur le rapport des individus au leadership dans le temps. Il pose d’abord un constat : l’art est depuis longtemps au service des puissants. Certains peuvent l’utiliser pour s’imposer, d’autres pour montrer la voie. Pour autant, l’artiste démontre le besoin des individus de suivre un leader, d’aller vers un but commun. Des spirales sont représentées – évoquant à la fois la création du monde et le temps – dont l’une a engendré toute une série de leaders.

 

 

Jérémy Griffaud
2 much FUN, 2016, aquarelle sur papier,
80 x 50 cm
IMG_8816-002
Le dogme, le pouvoir et le corps font partie intégrante de la démarche de Jérémy Griffaud. Dans cette œuvre, plusieurs silhouettes se succèdent avec des annotations qui leur correspondent. Ces individus, malgré leur singularité, vont tous dans la même direction. Une seule et même entité peut ainsi mener un groupe vers un but commun, malgré les différences des individus qui le composent. De même, chacun d’entre eux peut être un leader s’il utilise ses particularités à bon escient, dans l’intérêt du groupe.

 

 

Tatiana Izmailova
Le chef d’orchestre, 2016, acrylique sur toile de lin,
46 x 33 cm
IMG_8804-001
Un leader peut se trouver en de multiples personnes. Ici, l’artiste a choisi de lui donner les traits d’un chef d’orchestre. Avec sa seule baguette, il dirige un groupe de musiciens, qui ont confiance en ses gestes. Le noir domine le tableau, et permet ainsi de souligner cette aura presque surnaturelle qui émane du chef d’orchestre. Sur ses épaules repose l’harmonie, permettant de mener son groupe au bout d’une performance réussie. Quand diriger devient un art…

 

 

Morgane Juhel
EGREGORE N°4 ou L’æil du Leadership, 2017,
technique mixte, gesso, résine, peinture vitrail sur toile,
55 x 46 cm

IMG_8828-001

Depuis quelques temps Morgane Juhel explore le thème de l’égrégore. Lorsque des personnes partagent une vision, une idée avec intensité, se dégagent alors un courant de pensée collective, une énergie, une entité capable de nous influencer, de nous guider, de façon positive ou négative. Le leadership, selon Morgane Juhel, est représenté de façon conceptuelle : comme un courant, un mouvement qui nous mène, nous rassemble et nous dirige vers des objectifs, des choix, des idées, des passions. Ce courant qui nous observe avec son œil hypnotiseur et hypnotisant pour mieux nous comprendre et nous absorber.

 

 

Lucie Lehair
Sérénité ? 2016, acrylique sur toile,
90 x 90 cm
IMG_8826-001
Sérénité ? a été réalisé pour orner les murs d’un espace de « coworking ». Lucie Lehair a fait le choix de prendre en considération l’architecture et la fonction du lieu dans lequel serait exposée son œuvre. Chacun des éléments figurés sur cette œuvre abstraite est censé susciter la créativité. Les lignes épurées, le noir et blanc, la simplicité des formes et leur mise en espace permettent au manager d’apaiser son esprit et de travailler dans un environnement serein. L’abstraction permet à chaque spectateur de percevoir le tableau à sa manière et lui donne donc une grande liberté.

 

 

Gabriel Licari
The wolf of WallStreet, 2016, peinture aérosol et acrylique sur toile,
120 x 90 cm
IMG_8806-001
Gabriel Licari fait une référence directe à une scène du film du même nom, dans laquelle le personnage campé par Leonardo DiCaprio jette des liasses de billets par dessus bord depuis son bateau. Elle est aussi évocatrice du pouvoir, que l’on associe aux leaders. L’artiste a ainsi voulu jouer avec les clichés que la société peut avoir quant aux hommes de pouvoir : des prédateurs qui mènent leur monde grâce à l’argent. Pour autant, le loup a ici une figure de cartoon, il sourit avec satisfaction. On se trouve donc plutôt face à une représentation ironique, se moquant ainsi des préjugés sur l’argent et ces hommes de pouvoir.

 

 

David Onofre
Tout ce qui brille, 2017, sculpture en aluminium,
36 x 15 x 10 cm

IMG_8809-001

Indéniablement, cette œuvre fait référence à l’argent, au pouvoir qu’il peut conférer. L’œuvre est une référence à une forme de leadership qu’il peut revêtir. Ne dit-on pas parfois que l’argent « dirige le monde » ? Le titre Tout ce qui brille peut ainsi faire référence au leader lui-même, qui est une personnalité pouvant briller de mille feux et faire rêver les autres. Pour autant, le lingot n’est ici pas entier, comme incomplet, lui enlevant ainsi de sa valeur. Tout comme le leader, qui sans les autres ne serait pas pleinement accompli.

 

 

Maya Racca
La bonne paye, 2016, techniques mixtes
IMG_8825-001
Cette œuvre fait directement référence au célèbre jeu de société du même nom. En changeant l’intitulé des différentes cases, Maya Racca -étudiante au Pavillon Bosio – dénonce ainsi les côtés sombres du leadership, adaptés aux phénomènes de sociétés actuels. Comme si le jeu représentait le quotidien des personnes actives, qui suivent le même chemin de la case départ, jusqu’à l’arrivée : le jour de paye. L’oeuvre dénonce ainsi les vices auxquels la société est exposée et dans lesquelles elle tombe, à la fois entraînée et entraînante.

 

 

Elizaveta Schchelkunova
Ambidextrie, 2017, graphisme, peinture à l’encre, aquarelle, crayons, stylos, encres, feutres,
72 x 72 cm

IMG_8833-001

 

Pour cette russe, originaire de Saint-Pétersbourg, le concours Art et Leadership était une occasion de confronter et concilier deux sujets complexes. Cela l’a menée à réfléchir sur la créativité d’un manager, la capacité de leader à inspirer le groupe et sur la rencontre du monde du business et de l’art. Dans l’aspect complexe et créatif du mandala, Elizaveta Schchelkunova nous montre l’omniprésence de leader. Un leader explore sa créativité dans cet environnement organisationnel en gardant le sens de l’équilibre à tous les niveaux.

 

 

Julie Sonhalder
Tombé au Ciel, 2016, aquarelle et gouache sur papier,
75 x 110 cm
IMG_8808-001!!!
Julie Sohnhalder a suivi une formation artistique entre Nice, Toulon et Bourges. Tombé au Ciel fait partie d’un ensemble de quatre dessins intitulé En Chantier, qui mettent en évidence ces éléments du quotidien auxquels nous ne prêtons pas attention. Une fête vient de s’achever, nous en observons les traces depuis le sol. Ce changement de situation est l’occasion de porter un nouveau regard sur les objets qui nous entourent. Un manager est censé adopter la même démarche, envisager tous les points de vue et prendre en considération chacun des membres de l’équipe qui l’entoure.

 

 

Jean-Paul Taburet
Hominien anémophile, 2010, Sculpture Argile,
20 x 20 x30 cm
IMG_8874-001
Enseignant spécialisé, Jean-Paul Taburet, passionné par la sculpture s’exprime lui-même sur sa passion : « Je sais que cela va tourner, se retourner, se rejoindre, se rencontrer. Je sais que je vais hésiter, ne plus voir, puis savoir que c’est là, c’est sûr, découvrir une piste, en voir une autre, aller au bout et recommencer… ». Il voit le leadership dans la présence de symbiose de l’homme, de l’arbre, de ses racines. Tous les enseignements et sagesses sont en fait contenus dans la forêt : l’humilité, l’interdépendance, la prise de recul, la hauteur de vue, le retour sur soi, l’encouragement des jeunes pousses et le développement harmonieux des sujets autour de soi.

 

Monika Zanian
Le Voyage stop-motion, 2016, Vidéo 1 min
IMG_8832-001
Cette vidéo réalisée en stop-motion figure la relation entre acteur et réalisateur. Au début, l’acteur reçoit et exécute les directives données par le réalisateur, parfois contre son gré. L’appareil photo est représenté comme un véritable instrument de création. Puis, l’acteur de papier redevient humain, prend son indépendance et finit par s’en saisir. A la fin du film, les rôles sont inversés, c’est l’acteur qui devient le réalisateur et donc, en quelque sorte, le leader artistique. Nous sommes donc tous susceptibles de nous emparer, à notre tour, de l’appareil photo.  Visionner la vidéo

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *